La préfète des Hautes-Alpes présentera ces vœux aujourd'hui 18 janvier 2019 à l'hôtel du département, place St-Arnoux à Gap.

Nul doute qu'elle annoncera , comme l'a fait son homologue du 04, que l'on assiste à un essoufflement du mouvement des Gilets Jaunes et qu'il faut passer maintenant au grand débat national dont on sait déjà qu'il se traduira par un nouveau tour de passe-passe et d'enfumage.

Le gouvernement ayant annoncé qu'il ne reviendrait pas sur les réformes prises et que le programme de la campagne présidentiel de Macron devra être appliqué, nous savons par avance qu'il n'y a rien à en attendre.

Ce qui nous attend par contre c'est :

  • Le gel des salaires, des retraites et des minimas sociaux,
  • le durcissement des droits des privés d'emploi,
  • de nouvelles régressions pour notre système de retraite,
  • la poursuite de la casse des services publics avec la mise en place d'une réforme de la fonction publique qui va accélérer les suppressions de postes et généralisé la précarité pour les fonctionnaires,
  • des atteintes aux libertés et notamment au droit de manifester avec une criminalisation de l'action citoyenne et syndicale.

Avec les Gilets Jaunes, la CGT, la FSU et Solidaires 05 nous vous appelons à participer nombreux ce soir à un rassemblement :

vendredi 18 janvier 2019

à partir de 17h30

Place ST-Arnoux

Esplanade du Conseil Départemental

à Gap

Nous y ferons beaucoup de bruit et présenterons nos contre-vœux !

D'autres choix sont résolument possibles et ils passent par une autre utilisation et une autre répartition des richesses créées par le travail.

Les politiques publiques doivent répondre aux besoins de la population et non au diktat du monde de la finance !

 

Tous ensemble imposons d'autres choix !

Fraternellement,

Christian schuller

UD CGT 05